analyse-sol

Réservation ANALYSE DE SOL

A partir de 34,2€ HT l’analyse*

Type d’analyse de sol = Analyse chimique* + oligo-éléments**
* analyse chimique = CEC, pH, MO, N, C/N, CaCO3 actif, P2O5, CaO, K2O, MgO.
** oligo-éléments = cuivre, zinc, fer, manganèse.
Réservez dès maintenant les dates pour votre analyse de sol.
N.B. : Facturation prévue à la fin du mois choisi pour les réaliser analyses.

analyse-de-solLes options possibles :
– Analyse du Bore : 4€ HT/analyse
– Analyse de la Granulométrie : 12€ HT/analyse

Je réserve dès maintenant



Prélèvement agriculteurPrélèvement laboratoire



C’est un outil qui met en évidence les déséquilibres dans vos sols et évite les fertilisations non adaptées.
POURQUOI RÉALISER DES ANALYSES DE SOL RÉGULIÈREMENT ?
Réaliser régulièrement une analyse de ses sols est indispensable pour appréhender l’évolution de leur fertilité chimique.
Elle permet entre autres d’ajuster au mieux les apports d’amendements basiques et les apports de fertilisants et de repérer des carences particulières préjudiciables.

OPTIMISEZ VOTRE FERTILISATION ET ASSUREZ VOUS D’UN BON ÉQUILIBRE
Les déséquilibres dans vos sols et une mauvaise fertilisation peuvent impacter fortement vos potentiels de rendement, et donc réduire votre marge brute par hectare.
L’analyse de sol permet notamment d’estimer le pourcentage de blocage (pouvoir fixateur) et ainsi d’estimer les quantités à apporter en fonction des cultures.

CAS DU PHOSPHORE
Sur les sols de notre région, 44% des analyses de sol révèlent une carence importante en phosphore (inférieure à 80 mg/kg de MS).
L’analyse de sol permet donc d’estimer les quantités à apporter en fonction des besoins de la culture et des caractéristiques de votre parcelle.
Il est également essentiel de vérifier la valeur de son pH afin de ne pas risquer de bloquer le phosphore et les oligoéléments.

En moyenne, on constate un écart de 2T/ha de MS pour un gain net d’environ 120€/ha pour une parcelle avec et sans apport de phosphore.

Analyse de sol = Analyse chimique + CEC + oligo-éléments.

Protocole de prélèvement

Dans quelles conditions prélever ?
L’époque a peu d’importance à condition de prélever à la même période de l’année que l’analyse précédente et de ne pas prélever :
– Immédiatement après un amendement calcique ou organique,
– Moins d’un mois après un épandage d’engrais phosphaté ou potassique.

Où effectuer le prélèvement ?
Vous pouvez prendre votre kit de prélèvement auprès de votre technicien ou dans le silo le plus proche de chez vous. Ces kits sont gratuits. Dans la zone la plus homogène et la plus représentative de la parcelle.

Comment prélever ?
Il existe 2 méthodes : la méthode du cercle et la méthode de la diagonale.
1. Réaliser 15 carottages élémentaires à la profondeur de labour (15 à 30cm en grandes cultures, 10cm maximum en prairie).
2. Répéter très précisément le lieu ou la direction du prélèvement (point GPS ou plan de la parcelle).
3. Mélanger complètement les 15 carottages dans un seau propre pour constituer l’échantillon final de maximum 500g.
L’échantillon ainsi obtenu sera représentatif de la parcelle.

Comment conditionner mon prélèvement ?
Mettre les 500g d’échantillon dans le sachet GALYS prévu à cet effet, avec la feuille de renseignements dans la pochette sur le côté du sac.
La pertinence du conseil de fumure dépend de la qualité du remplissage de cette fiche de renseignements et de l’exactitude des renseignements fournis. L’échantillon est à conserver à température ambiante.