Les couverts végétaux sont obligatoires …. AGRONOMIQUEMENT ! Ils permettent de :

  • Piéger les reliquats azotés et redistribuer phosphore et potasse au printemps,
  • Restituer de la matière organique qui atteint des taux très bas,
  • Produire des fourrages complémentaires,
  • Lutter contre l’érosion : eau et vent,
  • Favoriser la pénétration de l’eau dans le sol plutôt que le ruissellement en surface,
  • Limiter le salissement des parcelles (adventices),
  • Améliorer la structure en surface,
  • Favoriser la vie du sol. Redonner de la nourriture fraîche en surface aux vers de terre pour qu’ils remontent et créent des réseaux verticaux,
  • Embellir le paysage,
  • Favoriser les pollinisateurs,
  • Favoriser la faune sauvage,
  • Lutter contre certains parasites.

Comment choisir votre CIPAN ?

Utilisez OPTI CIP’.
C’est un outil d’aide à la décision créé par le service technique en 2016 pour vous aider dans vos choix.

Des vérités communes à tous

– Plus le semis est précoce et plus le semis est soigné (semoir qui enterre), plus l’effet du couvert est important. C’est d’ailleurs le premier levier d’action pour obtenir le plus de « matière organique ». La date de semis de couvert doit être quand même conditionnée dans certains cas par des travaux préalables de sol (déchaumages à dents profonds pour des chardons, déchaumages très légers et faux semis pour des parcelles infestées de vulpins et ray grass).

– Les mélanges d’espèces sont plus efficaces sur les critères au-dessus que des espèces en pur.

– Les légumineuses accélèrent la décomposition des couverts végétaux.

– Dans vos choix, ne vous arrêtez pas qu’aux espèces mais faites attention à la variété. La précocité, la vitesse de levée, la facilité de destruction, le pouvoir nématicide. Nous garantissons une provenance certifiée de qualité.

– Certains couverts font pire que mieux quand ils sont mal choisis !
Exemples : une moutarde classique peut multiplier les nématodes. Une moutarde ou avoine rude précoce doit utiliser une partie du reliquat d’azote pour se décomposer. Certaines vesces communes peuvent multiplier l’aphanomyces. Certains radis ne gèlent pas. Certains ray grass italiens bas de gamme ne font pas de volume pour les animaux….

Nous avons créé un outil d’aide à la décision OPTI CIP’ justement pour tenir compte de vos critères uniques et éviter les erreurs.