Circuits Culture a interrogé Vincent Guyot, Benoît Mathé et Cyril Rousseau, tous trois agriculteurs. Achètent-ils déjà des produits professionnels en ligne ? Pourquoi ? Quelles sont leurs attentes et leurs craintes vis-à-vis du e-commerce d’intrants ?

 

” Une logistique adéquate à trouver “

“Adhérent de Cerena, je n’ai pas encore vraiment parcouru les différentes offres du e-commerce proposées aux agriculteurs. Si la coopérative lance un site e-commerce, je serai intéressé. Mon épouse commande parfois à titre personnel sur Internet. C’est un gain de temps et la logistique des spécialistes comme Amazon est bien huilée. Pour l’e-commerce agricole, ma crainte repose sur la logistique et notamment la livraison. Les délais seront-ils respectés ? Quid des horaires ? Il y a moins de personnes présentes dans les fermes pour réceptionner les marchandises. En ce qui concerne le conseil, je n’attends pas le passage du technico-commercial pour bâtir mon programme phyto. Je suis autonome dans le choix de mes produits. Les commander par Internet ne me posera pas de problème. Mon objectif est de trouver les produits dont j’ai besoin dans la gamme de Cerena. Et il ne faut pas oublier les interrogations sur les modes de paiement. Avec ma coopérative, j’ai un compte-courant et cela facilite bien les choses.”