petiole2

Votre culture va-t-elle passer les 100 jours après plantation avant que le taux de phosphore passe sous le seuil critique des 0.22 % en pétioles ?

 

Les campagnes d’analyses pétiolaires de 2016 et 2017 ont démontré des teneurs en phosphore en pétioles des pommes de terre majoritairement déficientes :

petiole1

Or dès que le taux de phosphore en pétioles est inférieur à 0,22 %, le rendement potentiel de la parcelle peut perdre jusqu’à 500 kg/ha/jour : déclenchement de la phase de sénescence.

En maintenant le taux de phosphore au-dessus de 0,22 %, vous retardez le déclenchement de la phase de sénescence et optimisez le potentiel rendement & homogénéité des calibres.

Pour optimiser votre fertilisation, la Coopérative UNEAL et Yara vous proposent un pilotage du phosphore foliaire du YaraVita Solatrel avec l’analyse pétiolaire :

  • Dès le stade « noisette » : analyse de pétioles => restitution des résultats par mail avec pilotage des apports de phosphore ( YaraVita Solatrel ).
  • Phase de grossissement : application(s)  ( avec l’anti-mildiou ) de YaraVita Solatrel à raison de 1 à 3 passage(s) de 5 L/ha en fonction du pilotage.

 

Passez vos commandes d’analyses de pétioles sur Pomme de terre via l’application Unéal.
Lien de téléchargement de l’application : Google Play (android) et Apple Store (smartphone).